Les 3 clés et 2 règles d’or pour enfin trouver votre blush idéal !

Blush : comment bien le choisir

Le blush est un produit essentiel pour le maquillage du teint. Également appelé “fard à joues”, il apporte à votre visage beaucoup d’éclat et de luminosité. En outre, il rehausse vos pommettes. Vous paraissez, de fait, plus jeune et en meilleure santé. Le blush offre donc à votre teint une touche “bonne mine” fraiche et délicate.

C’est pourquoi, il serait bien dommage de s’en passer. Selon moi, le blush est comme un bijou : c’est la touche finale et subtile de votre routine maquillage qui fait toute la différence ! C’est grâce à lui, entres autres, que vous obtiendrez un teint parfait.

Toutefois, pour qu’il joue parfaitement son rôle, le blush doit être choisi avec soin. Pour y parvenir, il faut repérer les critères déterminants dans le choix d’un blush : sa texture, son fini et sa couleur.

Grâce à cet article vous allez apprendre non seulement à découvrir le blush qui vous correspond vraiment, mais également à identifier les erreurs classiques à éviter.

 

Clé n°1 : adoptez la texture de blush faite pour vous

 

1. Le blush poudre

 

Le blush poudre est le plus fréquent. Très souvent, il est présenté dans une petite boîte plate, carrée, rectangulaire ou ronde. Parfois même, vous pourrez le trouver dans un format papier. La poudre présente l’avantage d’être facile à appliquer et à estomper. Elle est donc idéale pour les débutantes. En plus, elle convient à toutes les peaux, notamment aux peaux irrégulières, présentant des tâches ou des imperfections. En choisissant une poudre minérale, votre peau grasse vous remerciera. La poudre s’applique au pinceau en poils naturels.

 

Blush poudre rose Dior avec son pinceau dans un boîtier argenté

Blush poudre – Dior

 

2. Le blush crème

 

Le blush crème offre un rendu plus naturel que la poudre. En revanche, il est un peu plus délicat de maîtriser son application qui se fait, soit au pinceau en poils synthétiques, soit aux doigts. On le trouve sous de nombreuses formes. Notamment, en sticks, en crayons ou en pot. La texture crème est idéale pour la peau sèche mais convient également aux peaux normale, mixte ou mature. En revanche, évitez-la si vous avez la peau grasse. En effet la matière risque, sur ce type de peau, de migrer au cours de la journée.

 

 

Blush crème en stick rose corail irisé Sisley Paris édition zèbre

Blush crème en stick – Sisley Paris

3. Le blush gel

 

Le blush gel donne une couleur pastel et un fin satiné. Cela signifie qu’il apporte à la fois de l’éclat et de la brillance. En outre, c’est une formule agréable qui se fond sur votre peau et offre une bonne tenue. Cependant, cette texture n’est pas toujours aisée à estomper. Le produit s’applique du bout des doigts ou, éventuellement, avec un pinceau en poils synthétiques.

 

 

Blush gel rosé Clinique Fit en tube

1.Blush gel – Clinique

4. Le blush liquide

 

Cette texture, relativement rare parmi les blush, est généralement conditionnée dans un petit pot, disposant d’un pinceau applicateur. Elle présente l’avantage d’être assez hydratante. L’application s’effectue aux doigts, ou au pinceau en poils synthétiques, après avoir déposé le produit sur votre pommette. La matière sèche rapidement, ce qui la rend difficile à estomper. Je la déconseille, pour cette raison, aux débutantes. En revanche, sa formule légère procure une agréable sensation de seconde peau. Le blush liquide est parfait pour les adeptes d’un maquillage naturel. Enfin, ce blush offre une excellente tenue. Il est l’idéal des peaux lisses. Par contre, il n’est pas le plus adapté pour les peaux matures.

 

Blush liquide Nars Orgasm rose corail dans un pot en verre avec un bouchon noir

Blush liquide – Nars

 

LE BON CHOIX DE TEXTURE

 

Si vous ne possédez pas encore ce produit de teint incontournable, et qu’à ce stade vous doutez encore, je vous conseille pour un premier achat la texture poudre. En effet, c’est la valeur sûre en matière de texture de blush !

 

LA PREMIÈRE RÈGLE D’OR

 

Il est temps pour moi de vous transmettre une première règle fondamentale à propos des textures.

La texture de votre peau doit toujours être identique à la texture de votre produit. En d’autres termes, le blush poudre s’applique exclusivement sur une peau préalablement poudrée. De même, les blush crème, gel et liquide s’appliquent uniquement sur une peau non poudrée et convenablement hydratée.

La seule exception à cette règle c’est la possibilité de poudrer, pour le fixer, un fond de teint ou un anti-cerne fluide.

Cette partie sur les textures est terminée. À présent, vous devriez être capable d’identifier les différentes textures de blush existantes et de choisir celle qui vous correspond le mieux.

Il est possible que différentes textures vous conviennent ; vous pouvez, dans ce cas, en tester ou en adopter plusieurs.

Passons, tout de suite, au fini de votre blush.

 

Clé n°2 : Mesurez l’impact du fini de votre blush

 

Le fini d’un blush correspond à l’apparence, l’aspect, le rendu du blush, après application sur votre peau.

Aussi, vous pouvez tester les différents rendus en utilisant les testeurs, mis à votre disposition, dans certains magasins. Concrètement, passez votre doigt sur le produit et étalez-le à l’intérieur de votre poignet. Mettez-vous, si possible, à la lumière du jour et pivoter votre poignet de gauche à droite pour observer le fameux fini sur votre peau.

Voici les différents finis qu’il vous est possible d’observer.

 

1. Le blush mat

 

Un blush mat n’est composé ni de micronacres, ni de particules réfléchissantes. Par conséquent, la matière ne brille pas et n’apporte pas d’éclat particulier. En général, le produit est très pigmenté et peut être assez difficile à estomper. Sur l’image ci-dessous, par exemple, le blush ne brille pas. Par ailleurs, il ne semble pas refléter la lumière. Observez la différence avec les lèvres qui, elles, dévoilent un fini satiné.

 

Visage maquillé d'un blush rose mat léger sans éclat ni brillance

Pinterest

 

2. Le blush satiné

 

Une matière au fini satin a un aspect intermédiaire entre le mat et l’irisé. Pour faire simple, ce blush apportera de l’éclat sans toutefois être brillant. La lumière s’y reflète délicatement. Ils sont adaptés à tous les types de peaux.

 

Visage d'une femme maquillée d'un blush rose corail satiné

Pinterest

 

3. Les blush irisé ou lumineux

 

Pour les blush, les finis irisé et lumineux sont assez similaires. Cependant, le blush lumineux à tendance à tirer davantage sur le doré.

Premièrement, abordons le fini irisé. On emploie aussi les termes “nacré” ou plus rarement “perlé”. En effet, l’aspect sur la peau est similaire aux subtils reflets de la perle de nacre. Ainsi composé de micronacres, ce blush apportera un très bel éclat et beaucoup de brillance.

Deuxièmement, parlons du fini lumineux. Les blush offrant un tel fini sont constitués de pigments réflecteurs de lumière. Cette catégorie de produit apporte énormément de brillance et, vous l’aurez deviné, capte généreusement la lumière. Il permet donc, en plus de rehausser vos pommettes, de les illuminer.

S’il est le choix idéal pour les peaux jeunes et lisses, les blush irisés ou lumineux présentent l’inconvénient de marquer rides et ridules. Ils sont donc à éviter pour les peaux matures.

Par ailleurs, parce que ces finis sont très brillants, il est préférable de s’en abstenir si vous avez la peau grasse.

 

Visage d'une femme maquillée avec un blush irisé très lumineux et un rouge à lèvres rouge froid intense

Pinterest

 

Parmi ces quatre finis, il y en a un qu’il faut absolument exclure de votre trousse de maquillage. Avez-vous une petite idée duquel ?

 

LA SECONDE RÈGLE D’OR

 

Je vais vous répondre en énonçant la seconde règle fondamentale de cet article : n’optez jamais pour un blush au fini mat !

L’intérêt du blush est d’apporter de l’éclat. Or, nous l’avons vu, le blush au fini mat n’en apporte aucun. Il risque de ternir votre peau et de vieillir votre visage. Plus encore si vous l’appliquer au mauvais endroit, notamment trop bas sur vos joues. Ce fini peut être intéressant pour d’autres produits, mais certainement pas pour le blush. Rassurez-vous si toutefois votre blush préféré est mat ; vous pouvez toujours l’associer à un enlumineur.

 

LE BON CHOIX DE FINI

 

Je vous conseille de privilégier un blush au fini satiné. Il présente l’avantage de convenir à toutes.

Maintenant que vous savez tout sur les textures et les finis, faisons place à la couleur !

 

Clé n°3 : Identifier vos couleurs idéales de blush

 

Quelle couleur de blush est faite pour moi ? C’est une question qu’énormément de femmes se pose. C’est pourquoi je vais tenter d’y répondre avec le plus de précision possible.

 

1 Pour celles qui veulent du “sur-mesure” pour leur carnation

 

1.1 Le blush des peaux pâles

 

Visage de Dita Von Tease maquillée d'un rose pastel sur sa peau très claire

Dita Von Teese

 

Vous avez une peau très claire, presque blanche, piochez parmi les pastels. Le rose pastel, tout particulièrement, va mettre en valeur votre peau angélique.

 

1.2 Le blush des peaux claires

 

Rachel Mc Adams maquillé d'un blush rose poudré sur sa peau claire

Rachel McAdams

 

Le rose poudré est sans aucun doute le meilleur allié de votre teint.

 

1.3 Le blush des peaux mates

 

Adriana Lima maquillée avec un blush rose tirant vers le caramel idéal pour sa peau mate

Adriana Lima

 

Pour sublimer votre peau, un rose tirant sur le caramel est parfaitement adapté.

 

1.4 Le blush des peaux métisses

 

Rihanna maquillé d'un blush violet prune idéal pour sa peau métisse

Rihanna

 

Le prune met en valeur votre magnifique couleur de peau ! Si en plus vous avez les yeux verts, cette couleur va les souligner.

 

1.5 Le blush des peaux foncées

 

Aja Naomi King maquillée d'un blush rouge froid idéal pour sa peau noire foncée

Aja Naomi King

 

Les rouges aux sous-tons bleus constituent de bons choix pour parfaire votre superbe carnation. Notamment, les cranberry, les violets ou les prunes. En été, essayez le mandarine qui est juste sublime !

 

2 Pour celles qui veulent “varier les plaisirs”

 

2.1 Une première méthode : partez de la couleur naturelle de vos joues

 

La couleur naturelle de vos joues

 

Premièrement, recherchez le blush dont la couleur est la plus proche de celle de vos joues au naturel. Il s’agit, en fait, de la couleur de vos joues quand vous rougissez. Vous pouvez observez cette couleur dans le miroir après avoir pincé délicatement vos joues, après une séance de sport, une émotion forte, un coup de chaud voire après votre brushing !

Cette couleur naturelle est celle à privilégier au quotidien.

La couleur claire fixante

 

Deuxièmement, choisissez une teinte plus claire que votre premier blush dans les tons rose ou corail. Vous pouvez également choisir une teinte nude, autrement dit de la couleur de votre peau nue. En appliquant ce blush par-dessus le premier, la couleur sera sublimée et tiendra plus longtemps.

C’est la technique à utiliser les jours où vous avez besoin non seulement d’un subtil éclat, mais également d’une longue tenue. Ce blush peut jouer, en quelque sorte, un rôle de fixateur.

La couleur intense

 

Troisièmement, choisissez un blush de la même teinte que le premier mais beaucoup plus vive. Par exemple, choisissez un joli framboise. Vous serez resplendissante avec cette couleur, en principe, réservée aux grandes occasions !

Personnellement, j’aime penser que chaque jour de ma vie est une grande occasion.

Enfin, variez les plaisirs avec une teinte orangée : pêche, abricot, corail, mandarine ou, pourquoi pas, dorée.

Ces couleurs sont idéales sur votre peau hâlée lors de la période estivale. Spécialement, ces nuances offrent un joli contraste si vous avez les yeux bleus.

 

2.2 Une deuxième méthode : allez-y au feeling !

 

Voici une autre technique : la technique du coup de coeur ! Flânez le long des testeurs en boutique et approcher les boîtiers de blush près de votre visage. Observez-vous dans les miroirs. Prélevez de la matière sur vos doigts. Choisissez tout simplement une couleur qui vous inspire. Faites-vous plaisir ; le maquillage c’est aussi fait pour s’amuser, tester, créer !

 

2.3 Une troisième méthode : adoptez une valeur sûre

 

Si vous doutez ou que vous n’êtes pas inspirée,  le bois de rose est une couleur qui mettra en valeur toutes les carnations. Plus votre peaux sera foncée, plus vous choisirez un rose boisé profond.

 

Couleur de blush idéal pour toutes les carnations : le bois de rose ou rose boisé

 

2.4 Une quatrième méthode : succombez au trio ou au quatuor

 

Cette dernière solution, non moins astucieuse, consiste à investir dans un seul et même blush proposant 3 à 4 teintes. Vous pouvez utiliser chaque couleur séparément, ou toutes les mélanger pour une couleur unique sur vos joues.

 

Blush Too Face dans un boîtier en forme de coeur offrant trois couleur déclinées dans des roses et corail

Blush poudre 3 couleurs – Too Faced

 

 

Blush Benefit Cosmetics de quatre couleurs : rose boisé, rose, corail et beige, muni de son pinceau applicateur

Blush poudre 4 couleurs – Benefit

 

Cette dernière partie consacrée aux couleurs touche à sa fin.

Êtes-vous déterminée ? Vous sentez-vous capable de mettre la main sur votre blush parfait ?

 

Laissez-moi vous rappeler ce qui est essentiel pour bien choisir votre blush…

 

  1. Choisissez la bonne texture en fonction de votre type de peau, de votre âge ou de votre aisance en matière d’application ;
  2. Vérifiez que le fini est satiné, lumineux ou irisé. Ne tombez pas dans le piège du blush au fini mat qui ne vous apportera pas l’éclat recherché ;
  3. Craquez pour une à quatre couleurs de blush en fonction de la couleur de votre peau, de vos yeux, ou en suivant mes différentes méthodes applicables à toutes les carnations ;
  4. Poudrez toujours votre peau avant d’appliquer votre blush poudre. En revanche, ne poudrez pas votre peau avant d’appliquer un blush crème, gel ou liquide. De même, il faudra s’abstenir d’appliquer une texture fluide sur un fond de teint poudre ou fraîchement poudré.

J’ai une dernière petite astuce. Savez-vous que vous pouvez utiliser votre blush comme un fard à paupières ? C’est une manière de créer, subtilement, un joli maquillage monochrome.

Cet article à présent terminé, j’espère sincèrement qu’il vous aidera à enfin trouver VOTRE blush idéal !

comment bien choisir son blush

Si cet article vous a plu, épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement et que d’autres puissent en profiter

 

Et vous ? Connaissiez-vous les deux règles d’or que j’ai partagé avec vous dans cet article ? Possédez-vous déjà les bonnes textures et les bons finis dans votre trousse ? La couleur de votre blush actuel est-elle adaptée à votre carnation ? Avez-vous une teinte qui vous met particulièrement en valeur ? Quel est votre blush favori du moment ? Quelle est sa texture ? Son fini ?

N’hésitez surtout pas à me répondre en commentaire et à me dire ce que vous avez pensé de cet article !

Il me tarde de vous lire,

Partager cet article :
  • 94
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    94
    Partages
  •  
    129
    Partages
  • 35
  •  
  •  
  • 94
Click Here to Leave a Comment Below 10 comments

Vous débutez ? Découvrez les 10 basiques de maquillage à mettre dans toutes les trousses en remplissant le formulaire ci-contre.

En vous inscrivant ici, vous recevrez des conseils maquillage sur-mesure pour retrouver confiance en votre image. Vous pouvez vous désabonner à tout instant !