Épisode 002 : Bien choisir le ton rouge de votre rouge à lèvres

🎙️ Comment bien choisir le ton rouge de votre rouge à lèvres ?

Cliquez sur play pour écouter le deuxième épisode du Podcast Une touche de Natacha dans lequel vous allez apprendre à :

  • différencier un ton rouge froid d’un ton rouge chaud ;
  • choisir celui qui vous met davantage en valeur ;
  • identifier parmi le rouge vif ou le rouge profond, celui qui vous convient le mieux.

Vous pouvez également faire un clic droit ici puis cliquer sur “télécharger” pour l’obtenir directement sur votre appareil (par exemple si vous voulez l’écouter plus tard sur votre smartphone, même sans connexion à internet 👍).

 

Retranscription texte de l’épisode audio

Bonjour et bienvenue, vous écoutez le deuxième épisode du Podcast Une touche de Natacha. Je suis Natacha Besel et je partage ici de nombreux conseils maquillage pour vous permettre de vous aimer, vous sublimer et vous révéler. Téléchargez gratuitement votre guide « Les fondamentaux du maquillage » sur le blog unetouchedenatacha.fr, dans la rubrique «par où commencer ». Si vous aimez ce podcast, la plus belle façon de le soutenir est de vous abonner et de lui laisser un avis 5 étoiles sur Itunes ou la plateforme de votre choix.

Dans le tout premier épisode de ce podcast vous avez découvert les trois principales textures de rouge à lèvres pour choisir celle qui vous correspond le mieux.

Je vous invite à écouter le premier épisode, si ce n’est pas déjà fait, pour mieux profiter des conseils de ce deuxième épisode.

Aujourd’hui, je vous aide à dénicher votre rouge à lèvres rouge parfait. En effet, je suis convaincue que chaque femme devrait posséder un rouge à lèvres rouge. Plus qu’un simple produit de maquillage, il est un accessoire indispensable, capable de rehausser n’importe qu’elle tenue et ainsi de vous apporter un maximum de style.

Plus précisément, dans cet épisode vous allez :

  • apprendre à différencier un ton rouge froid d’un ton rouge chaud ;
  • choisir celui qui vous met davantage en valeur ;
  • identifier parmi le rouge vif ou le rouge profond, celui qui vous convient le mieux.

1. Comment distinguer un rouge froid d’un rouge chaud ?

Selon la théorie des couleurs, le rouge, le orange et le jaune sont des couleurs chaudes, tandis que le vert, le bleu, l’indigo et le violet sont des couleurs froides.

Un rouge à lèvres rouge est donc, d’après cette théorie, un rouge à lèvres au ton chaud.

Pourtant la réalité est plus complexe. En effet, il existe des rouges à lèvres « rouge chaud » et des rouges à lèvres « rouge froid ». Et pour faire simple, retenez que les couleurs chaudes sont composées de jaune.

Ainsi, un rouge tomate qui tire légèrement vers le orange est bel et bien un rouge chaud. En effet, quand on mélange du jaune à du rouge, il a tendance à devenir orange et un rouge tomate est un rouge presque orange. En revanche, un rouge cerise qui tire légèrement vers le violet est un rouge froid.

Pour reconnaître un rouge à lèvres au ton froid, que ce soit un rouge ou une toute autre couleur, la meilleure façon reste de le tester directement sur vos lèvres. Si vos dents paraissent plus blanches, il s’agit d’un rouge froid, autrement il s’agit probablement d’un rouge chaud.

2. Comment savoir parmi le rouge froid et le rouge chaud, celui qui vous met le plus en valeur ?

Pour choisir le bon ton de rouge à lèvres, je vous propose deux exercices.

Commençons par le premier exercice ; il s’agit d’identifier le ton dominant de votre visage.

Pour cela, vous aller observer le ton de vos cheveux, de votre peau et de vos yeux. Prenez une feuille de papier pour noter vos résultats. Allez chercher votre matériel si besoin et mettez ce podcast en pause.

Premièrement, vous allez observer vos cheveux

En règle générale, le ton de vos cheveux au naturel est le même que celui de votre peau. Mais ce n’est pas toujours le cas ; il se peut, par ailleurs, que vous fassiez des couleurs ou que vous décoloriez vos cheveux.

Et pour faire simple, les cheveux aux tons froids sont les cheveux noirs, les cheveux bruns très foncés, les cheveux gris ou les cheveux blancs.

Les cheveux aux tons chauds sont les cheveux bruns aux reflets chocolat au lait, aux reflets caramel. Donc c’est vraiment un brun mais pas un brun qui tire vers le noir, vraiment un brun qui tire vers le chocolat, le caramel. Il y a aussi les cheveux roux, les blonds vénitiens, les blonds lumineux ou les châtains clairs. 

Notez maintenant le ton identifié sur votre feuille de papier. Par exemple, « cheveux : froid ».

Deuxièmement, vous allez observer votre peau

Même si la couleur de votre peau peut changer, lorsque vous bronzer par exemple, son sous-ton reste toujours identique. Observez donc, à la lumière naturelle, la couleur de vos veines à l’intérieur du poignet.

  • est-ce qu’elles sont violettes ? si c’est le cas vous avez un sous-ton froid ;
  • est-ce qu’elles sont vertes ? si c’est le cas votre sous-ton est chaud ;
  • elles sont bleues, parfois vertes (vous n’en êtes pas tout à fait certaine) ? votre sous-ton est dit « neutre ».

Reprenez votre feuille de papier et notez votre résultat.

Troisièmement, vous allez observer vos iris

Ce n’est pas la partie la plus facile puisqu’il est difficile de déterminer si la couleur de votre iris a un ton chaud ou froid. Pensez toujours qu’un ton chaud est une couleur à laquelle on a additionné du jaune.

Les yeux bleus, couleur jeans un peu, sont plutôt des couleurs chaudes, alors que les yeux bleus/gris, les yeux gris, sont plutôt des tons froids.

Les yeux verts très intenses, les yeux verts avec du jaune ou les yeux verts avec marron / jaune sont plutôt des tons chauds, tandis que les yeux verts gris sont plutôt des tons froids.

Les yeux marron. Donc il y a les yeux noisette, ambré : ce sont des tons chauds, alors que les yeux marron foncés à noirs sont des tons froids.

Une fois encore, noter votre résultat sur votre feuille de papier.

Maintenant que vous avez identifier vos trois tons : cheveux, peau et yeux, il suffit de les additionner et de définir le ton majoritaire de votre visage.

Pour que cela soit plus clair, je vais prendre mon exemple.

J’ai les cheveux très brun DONC « Froid »

J’ai des veines à la fois bleues et vertes DONC « Neutre »

J’ai les yeux marron foncés DONC « Froid »

Cela donne Froid + Neutre + Froid = 2 Froids contre 1 Neutre. Le ton dominant de mon visage est donc FROID.

Si vous n’arrivez pas à définir votre ton dominant, cela signifie peut-être que vous avez un ton neutre et donc que tout vous va très bien. C’est plutôt chouette.

Et si vous voulez aller plus loin, passons à l’exercice n°2. Il s’agit cette fois d’observer vos vêtements et accessoires et ainsi faire le point sur ce qui vous attirent le plus, parmi les tons chauds et froids.

Vous devez, pour y parvenir, faire un petit tour dans votre garde-robe !

D’abord, prêtez attention à la couleur de vos vêtements. Peut-être possédez-vous majoritairement des couleurs froides comme le vert, le bleu ou le violet ou, au contraire, des couleurs chaudes comme le orange ou le jaune. Si vous avez du rouge dans votre garde-robe, amusez-vous à identifier s’il s’agit plutôt d’un rouge chaud (un rouge tomate, un rouge piment) ou d’un rouge froid (un rouge cerise, un rouge vin).

Ensuite, intéressez-vous au métal de vos bijoux. Si vous portez plus facilement de l’argent, de l’or blanc ou du platine, vous avez certainement une préférence pour les couleurs froides. En effet, les bijoux, les métaux blancs finalement, sont des métaux aux tons froids. L’or jaune ou l’or rose, à l’inverse, sont des métaux aux tons chauds.

Je pense que vous commencez à comprendre pourquoi je vous fais faire cet exercice. Tout simplement, la couleur de votre rouge à lèvres peut être choisie en fonction du ton qui prédomine dans votre garde-robe. Puisque finalement le ton qui prédomine dans votre garde-robe, c’est le ton que vous préférez.

3. Quel rouge à lèvres choisir : un rouge vif ou un rouge profond ?

Il faut savoir qu’un rouge vif va apporter du volume à vos lèvres, tandis qu’un rouge profond va avoir tendance à les affiner.

De fait, plus vos lèvres sont fines, plus il faut miser sur une teinte vive. Et, plus vos lèvres sont charnues, plus vous pouvez utiliser des couleurs sombres. Donc un rouge profond par exemple, un rouge « lie de vin ».

Bien entendu, le rouge vif convient aussi aux lèvres charnues. Par contre je vous conseille plutôt de le choisir, dans ce cas là, dans une texture mate. Et là, normalement, vous devez savoir de quoi je vous parle puisque vous avez écouté le premier épisode du podcast.

Et de même, il n’est pas interdit d’appliquer du rouge à lèvres foncé sur des lèvres fines. La condition toutefois, c’est d’opter pour un fini ultra brillant, voir laqué.

Vous devriez être capable, désormais, de choisir parmi les milliers de rouges à lèvres rouge sur le marché, celui qui est vraiment fait pour vous.

Pour vous donner un exemple, je vais partager avec vous mon rouge à lèvres chouchou. Donc moi, vous avez vu tout à l’heure que le ton dominant de mon visage est froid. J’ai tendance à porter des bijoux argentés et j’adore les rouges froids. Vraiment, c’est ce que je préfère sans aucune hésitation. J’ai des lèvres normales ; ni trop épaisses, ni trop fines. Et du coup, le rouge à lèvres que j’ai choisi c’est un rouge à lèvres rouge, bien évidemment, froid, il est vif et il a une texture mate. Celui que j’ai choisi c’est le Séphora n°1 velouté sans transfert. Donc ce que j’aime bien c’est qu’il illumine mon visage, il met en valeur mon sourire parce qu’il aide mes dents à paraître plus blanches et il me permet aussi de bien définir mes lèvres.

Donc la question que je vous pose aujourd’hui c’est : « Vous ? Quel rouge à lèvres est fait pour vous, selon vous, et après avoir fait les exercices que je vous ai donné ? ». Vous pouvez me laisser votre commentaire directement sur le blog, dans l’onglet Podcast en choisissant cet épisode ; donc pour rappel c’est l’épisode n°2. J’ai hâte de lire votre commentaire.

Ce deuxième épisode est à présent terminé, j’espère sincèrement qu’il vous a plu. N’hésitez pas, encore une fois, à télécharger votre guide « Les fondamentaux du maquillage » sur le blog unetouchedenatacha.fr dans la rubrique « Par où commencer ».

Je vous dit à très vite pour un prochain épisode.

unetouchedenatacha natachabesel signature

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.